30 janv. 2014

Life is not defenitly a bitch

Ya comme une faute d'orthographe mais fuck.

Bien bien bien. Déjà va falloir que j'efface mes traces sur le portable, que mon gars ne me retrouve pas sur le net.
What's up doc?
C'est marrant à chaque fois que je viens ici, genre une fois par an, c'est apres une fausse couche. On s'inquiète pas, c'est rien, c'est les 75% de la vie et pis vala. Je continue à gérer mon père désormais à la maison, veillé par ma mère (devenue une sainte, malgé son baobab dans la main et son alcoolisme mieux bridé maintenant - infirmière à domicile!), moi et ma soeur. Donc c'est du taf, j'y passe tous mes mercredi aprem et mes dimanches...Mon quotidien depuis plus d'un an...mon môme en a pris un coup, sûr, puisqu'à la noel, il m'asorti: je veux le passer avec papa (dans sa crétine de famille), bon, ben va mon gars. j'ai donc réalisé après discussion avec lui, que j'étais pas présente pas marrante. Alors je me met des coups de pieds au cul pour rigoler avec lui. Et je baise les genoux de l'escrimeur qui le gère tous les dimanche.
Sinon mon taf roule raoul, j'ai des collegues un peu debiles, mesquins (les filles) mais sympas (les mecs). Et une cpe hors du commun (lesbos enceinte de jumeaux gauchiste bobo).. que j'adore. Qui m'a file son exemplaire de dossier pour le concours de cpe en interne. Une perle. je gère des mômes en grande difficulté, et c'est par rien. Comme quoi ya pire ailleurs.

Ma soeur du sud après un 2e enfant se voit en perspective de séparation d'avec son mec, putain je ne peux y croire, mais ces enfants ça te bouffe c'est dingue. Surtout la libido. et ça pose probleme. Je pense que l'escrimeur aussi fait face à ce manque, de fait, les nuits sont un peu tristes...donc je ne sais pas si un 2e enfant serait de bon aloi, mais bon, je laisse la nature faire son putain de choix. J'ai juste à me souvenir que le sexe c'est bon. (ah oui? après 5 levers à 6h30, les mômes du collège /dont le grand frere est accusé de tournante / dont l'oncle a violé les soeur, la course pour chercher urukhai, le bain la bouffe le dodo, la nouvelle formation de l'escrimeur qui prend du temps le soir? oui je me transforme en geisha).

l'escrimeur veut devenir infirmier, j'ai eu beau le freiner, c'est ce qu'il veut faire quand il sera grand, roule mon gars, je te soutiens! son ong devient un vrai ramassis de cons, et bon, pourquoi pas? qu'il ne m'oublie pas en route. Malgré notre éloignement (ben oui, comme tout couple), je crois bien que je l'aime.

mes amis en ont pris un coup aussi, mes petits potes du lycée, surveillants que j'aime bien, qui ont tenté de me garder dans leur sociabilité, et que je ne rappelle pas...pas le temps vous dis je! là aussi je vais faire mieux.

Je pense que je suis en train de passer le plus dur, cad dire digérer le fait que mon père ne sera plus jamais le même. Seule sa voix, sa diction sur le repondeur familial me fait mal: il n'a plus du tout les mêmes maintenant. Un autre père, mais tout aussi aimant, et malgré tout parfois heureux (le plus dur est la conscience de ses pertes neurologiques, equilibre, mémoire, logique, et son autonomie enfuit...).

Je ne sais même plus si j'en ai parlé, on est dans un appart depuis avri dernier, heureusement, même si partir m'a pas mal culpabilisée (on ne savait pas trop à l'époque si mon père sortirait ou pas). Heureusement ça s'est fait: 4 pièces cuisine séparée, de la place, pas de parents à l'horizon, un beau bordel ok, mais le mien. Je n'eusse pas survécue autrement.

Voilà, ça va, grosse envie de changer des choses, de taf, d'éradiquer cette putain de fatigue qui me plombe, de partir en province, de voir mes jeunes potes (et les vieux aussi mais ils sont loin). d'avoir du temps pour moi (je seche le taf de temps en temps, avec certificats, certes, mais c'est pour ma survie mentale, c'est le cas aujourd'hui)(et là j'ecoute nova, dans une heure aller chercher urukhai à l'école, l'escrimeur est pas là ce soir - LUI sort, hum j'espere avec un pote et non pas une bombe sexuelle, mais bon, je pourrais pas lui en vouloir)(que jamais il ne lise ceci!).

Ca va!

 

Posté par mazette à 15:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire