21 juil. 2016

Déjà reussir à se souvenir du mot de passe

C'était pas gagné!

Plus d'un an sans nouvelles, oui, j'assume...L'année fut pourrie, surtout à cause de l'escrimeur, qui n'a jamais apprécié les nourrissons, et qui me l'a bien fait savoir....Engueulades sur engueulades, lui se bourrant la gueule avec ses collegues infirmiers etudiants agés de 25 ans, revenant agressif et con, voire violent (mais j'ai ma part, j'ai toujours eu la main leste avec mes mecs...)...On sort peut être un peu de la zone de turbulence. On a frolé de tres pres la séparation, sa famille, ses amis même le trouve tres tendu, agressif (en particulier une soirée avec des potes à lui que je connais, où il s'est littéralement moqué de moi mechamment - bourré il était)... Ses propres potes vont l'inviter à un we pour lui tirer les vers du nez, savoir ce qu'il ne va pas....

J'ai fait le dos rond, j'ai pris sur moi, j'ai gueulé, mais je suis restée. Pour les mômes, pour moi aussi, parce que je pense qu'il est totalement destabilisé par l'arrivée de godzilla la belle, par la peur que je ne rebosse plus jamais, par la pensée d'être coincé avec deux mômes, que sais je. Enfin, si un jour je dois partir, au moins j'aurai tenté le plus longtemps de nous garder ensemble.

A part ça, l'arrivée de miss monde a été moins boulversante que celle d'attila, (comparaisons, evidemment), j'ai eu moins les tripes emplies d'un amour fusionnel, la petite est née tres petite, 2kg. J'ai été hospitalisée 2 semaines, car elle était vraiment minuscule et il fallait que je me repose. J'ai repoussé 3 fois la césarienne, que voulait m'imposer Grand Ponte spécialiste des vieilles comme moi, fuck you lui ais je elegamment dit, et ce 3 fois de suite, le mec devenait fou (et quand on te dit "c'est pour le bien du bébé", va reflechir et dire non...). Elle est née (et bientôt un post sur l'accouchement, ses fluides et ses douleurs - si si j'insiste, c'etait un putain de moment) toute toute petite.

On a évité la phase neonat, et retour à la casa, j'ai tenté l'allaitement mais elle etait si fatiguée qu'elle ne tetait pas, donc, bib (et ceci a participé à moins de fusion entre nous - ça et l'attitude de l'escrimeur qui me laissait tout le taf). Ben pour taffer j'ai taffé! un an de nuit entrecoupées, gérer les 2 et faire à manger, aller à l'écoledu grand et reussir à faire faire la sieste de la petite, tout ça avec les encouragements du euh compagnon, (mon cul!), ben ça a pas été evident (ouais le quotidien de plein de nanas je sais).

Mais, que dire, peu à peu elle prend sa place avec nous, elle est tres vive, tres mobile, tres curieuse, et tres tres tres déconneuse...Elle fouille les poubelles (ah sa passion !) elle bouffe mes courriers importants, elle rigole quand on lui gueule "non !!!", elle est tétue comme une mule, elle veut tout faire toute seule et elle a le plus beau sourire du monde.

Il a fallu du temps, ma beauté, mais tu as pris ta place, malgré nos engueulades, mes deprimes, ton frere...Ton frere qui t'adore (et ça c'est la bonne surprise - vu que quand on lui a annoncé ton arrivée, il a eclaté en sanglots en disant "non, pas d'autres bébés"), que tu agaces parfois, mais qui te choppe pour t'embrasser, court apres toi à quatre pattes, et refuse qu'on te crie dessus. Ma perle, t'es un sacré numero, tu vas nous en faire voir je crois, malgré ta taille minuscule, et je suis heureuse que tu sois là.

 

Posté par mazette à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire